25 juin 2017
Page d'Accueil Accueil
Plan Plan
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Liens Liens
Agenda Girondin Agenda Girondin
Album des vidéos Album des vidéos
Catalogue de SEL Terre (offres/demandes) Catalogue de SEL Terre (offres/demandes)
Chemin des Sel (réseau d’hébergements) Chemin des Sel (réseau d’hébergements)
Co-Production Co-Production
   - AMAP
   - Economie solidaire
   - Projet monnaie SOL
Histoire des SEL et autres systèmes d’échanges Histoire des SEL et autres systèmes d’échanges
Librairie du SEL Librairie du SEL
Listes de diffusion ouvertes et TransverSel Listes de diffusion ouvertes et TransverSel
Projets de loi Projets de loi
Revue de presse Girondine Revue de presse Girondine
Site réalisé avec BioSPIP
Ce site est optimisé pour tous les navigateurs qui respectent les normes internet !

Retour à la page d'accueil  Revue de presse Girondine

Sud Ouest - 11/10/2004 - Des échanges fructueux

lundi 11 octobre 2004


BELLEGRAVE. La bourse d’échange a clôturé les rencontres de l’économie solidaire ce week-end. Par Gilles Guitton.

A première vue, ça ressemble à un vide-greniers, dans le bleu un peu triste de la salle de Bellegrave. Sur des étalages, des habits, des bibelots, des plantes vertes, des livres. Des étiquettes avec des prix. Et puis la différence saute aux yeux : pas un billet ne s’échange, pas une pièce ne tinte. Les étiquettes disent moins un prix qu’une valeur, ou même plusieurs, celles des bourses locales d’échange : partage, don, rencontres, égalité. Celle de Pessac, samedi, qui clôturait les rencontres de l’économie solidaire, avait attiré des militants de ces échanges sans monnaie de toute la région.

Marie-Josée, Bordelaise aux cheveux blancs, est une habituée. Couturière de métier, elle propose des vêtements de sa fabrication. Elle adhère au SEL Gabare, le plus ancien et plus actif Système d’échange local du département, qui évalue ses trocs en "bouchons".

C’est le "commerce" au sens social qui l’intéresse : « Je pourrais vendre ces choses à 10 euros et avoir ensuite ce billet à dépenser ou à économiser, mais c’est pas très intéressant. Avec le SEL, les gens recherchent de la sociabilité. Je connais beaucoup de femmes pour qui c’est une occasion de vie sociale ». Une jeune femme, nouvellement installée rive gauche, est là parce que « la personne qui nous a vendu notre maison était membre du SEL et nous en a parlé ». Elle découvre, et adhère. « J’aurai besoin de coups de mains pour la maison et je peux proposer des cours d’activité créative ».

A coté d’elle Céline souligne : "Ca permet à des gens qui n’ont pas d’argent de se procurer ce dont ils ont besoin en échangeant. Tout-à-l’heure, un jeune couple assez fauché est parti avec un aspirateur d’occasion. Ca compte aussi ».

Le temps en échange

Selon Jean-Claude Régnier, l’un des animateurs de la bourse, « le plus souvent, une unité de monnaie comme le bouchon correspond à une heure de travail, qu’on soit à BAC +5 ou -15. La seule chose que nous ayons en commun c’est le temps ». Cela n’empêche pas, reconnaît-il, que l’évaluation d’un échange peut donner lieu à de véritables joutes d’experts du "bouchon"... ou à la décision "d’un don pur et simple".

Mais le bouchon est aussi une monnaie internationale : la Route des sel, un réseau d’échange d’accueil d’hôtes qui réunit 700 adhérents en France, en compte aussi quelques dizaines en divers points du monde. Une de ses animatrices, présente à Pessac explique : « Les adhérents acceptent de recevoir des hôtes à domicile, pour une nuit, une semaine.... La plupart du temps, en leur présence. Ce n’est pas forcément pour des vacances. C’est aussi très pratique pour aller passer des concours, des entretiens d’embauche. Et c’est évidemment une occasion de rencontres ».


Découverte du SEL à Bellegrave

Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article
générer une version PDF de cet article Article au format PDF

DANS LA MEME RUBRIQUE :
-Sud Ouest - 18/08/2004 - « SEL’idaire » avant tout
-Sud Ouest - 29/11/2004 - L’échange privilégié
-Sud Ouest - 20/08/2004 - Un autre regard sur l’échange
-Mérignac Proche - 11/2004 - SEL et Forum Echange de Savoirs
-Sud Ouest - 15/10/2005 - Le bouchon remplace l’euro
-Sud Ouest - 17/10/2005 - Le SEL organise la BLE
-Sud Ouest - 8/10/2004 - Les utopies du quotidien
-Sud Ouest - 06/03/2006 - Dix ans de troc au SEL
-A l’Asso numéro 2 - Octobre 2005 - SEL Mérignac Terre
-Sud Ouest - 01/06/2005 - D’autres partages sont possibles !


Précédent Haut de page Suivant
 newsletter  -  admin  -  webmaster  -